Teams spécialisés

  • Dans le paysage policier de notre pays, les missions spécialisées incombent à la Police Fédérale.
  • Les Unités spéciales (DGJ/DSU) ont été fortement sollicitées, notamment pour des Forts Chabrol (personne, le plus souvent armée, retranchée dans un bâtiment).
  • L’appui des hélicoptères reste très précieux pour de nombreuses équipes au sol dans de nombreux domaines.

Unités spéciales

Spécialité Heures prestées
Observations 145 549
Interventions/arrestations 66 827
Appui opérationnel technique 111 850
Infiltrations 53 133
Quick Response Force* 41 928

* Permanence des Unités spéciales (DSU) devant être disponible pour pouvoir réagir à un acte terroriste.

Situation de crise  
Forts Chabrol 37
Prises d’otages 5
Enlèvements 7
Extorsions 5

Appui aérien

   
Arrestations et arrestations après poursuite 160
Véhicules volés récupérés 1
Targets IR scannés 348
Scannings infrarouges positifs 84
Incidents laser 9
Assistances contrôles 284
Assistances perquisitions 432
Photos 139
Vidéos 200
Transmissions d’images 496

Drones

Au total, 80 missions opérationnelles ont été effectuées avec des drones, ce qui correspond à environ 65 heures de vol.

Appui/renforts lors de perquisitions

La Direction de la protection (DGA/DAP) peut venir en appui de perquisitions dangereuses réalisées par la Police Judiciaire Fédérale.

  • 21 missions de ce type ont été menées en 2018.

Le flair de nos chiens policiers

La Direction de l’appui canin compte environ 140 chiens policiers et a mené de très nombreuses interventions spécialisées.

Nombre d'interventions  
Teams pisteurs 1 441
Teams drogues (actifs + cash et passifs) 3 221
Teams restes humains 74
Teams foyers d’incendie 408
Teams migration 59
Teams chiens explosifs 4 301

Service vétérinaire pour les chiens

Nos fidèles auxiliaires à quatre pattes nécessitent aussi des soins. La Police Fédérale dispose à cet effet d’un service vétérinaire, qui soigne également certains chiens de nos collègues des zones de Police Locale.

L'appui technique de la Police de la Navigation

Les moyens techniques de la Police de la Navigation (SPN) sont mis en œuvre par du personnel spécialement formé à cet effet, repris dans une section spécifique appelée TST (Technical Support Team).

Nombre d'actions  
Side Scan Sonar 142
Détecteur CO2 337
Autres moyens de détection
  • Remotely Operated Vehicle
  • Vidéoscope
  • Détecteur de métaux
  • Caméra
  • Mobile trace
  • Multi Mode Threat Detector
  • Vision de nuit stabilisée
184
1
21
36
2
63
52
9
Contrôles immigration réalisés par les chiens de la TST (Technisch Steunteam) 262

Technique et expertise en appui à l’enquête 

Le Polygraphy Team est spécialisé dans les techniques d’audition. il a effectué 309 tests de polygraphie (détecteur de mensonges). Dans 28 cas, ces tests ont débouché sur des aveux.

Le Facial Team a traité au total 524 demandes dont :

468 portraits-robots
Portraits-robots
46 comparaisons de visages
Comparaisons de visages
2 reconstitutions faciales
Reconstitutions faciales*

* en collaboration avec la cellule Personnes disparues, qui ont mené à des résultats tout aussi positifs (par reconnaissance).

Les experts en analyse criminelle opérationnelle effectuent des analyses et offrent un appui technique et méthodologique dans une large gamme d’enquêtes (plan Canal, affaires d’escroquerie, enquêtes cold cases pour homicides, projet Highsider, etc.).

Au total, le Car Identification Team a mené 113 missions d’appui en 2018. Ce team fournit un appui spécialisé aux enquêteurs de la Police Fédérale et de la Police Locale en traquant la fraude à l’aide des numéros de châssis, identifiant les pièces détachées des voitures, analysant les épaves, etc.

Laboratoires de police technique et scientifique

Vols : 22 245
Vols
Braquages et autres vols avec violence : 1 238
Braquages et autres vols avec violence
Incendies (volontaires et accidentels): 1 064
Incendies (volontaires et accidentels)
Meurtres et homicides : 583
Meurtres et homicides
Suicides  : 415
Suicides
Décès suspects:  1 398
Décès suspects
Faits de mœurs  : 214
Faits de mœurs
Autres:  2 040
Autres (drogues, accidents de la route, faux documents, etc.)

Identification : faire parler les morts 

Le Disaster Victim Identification Team (DVI) est spécialisé dans l’identification des victimes décédées lors de catastrophes, de situations de crise et d’accidents. Outre les nombreux exercices réalistes que elle effectue pour entretenir son expertise, l'équipe relève également de nouveaux défis comme la necrosearch (archéologie forensique) et les recherches sur MTD (moeilijk terrein/terrain difficile) pour pouvoir identifier les victimes et apaiser leurs proches.

En 2018, le DVI est intervenu à 167 reprises, dont 92 fois dans le cadre d’identifications. Pour l’instant, 79 victimes décédées ont été identifiées. En 2018, 5 exercices (catastrophes fictives) ont été organisés et gérés par le DVI.

Le service Identification judiciaire a identifié 46 778 personnes grâce aux données biométriques. Au niveau international, on décompte 46 856 interventions.

Expert convoqué aux assises pour une comparaison faciale dans un dossier de terrorisme

Expert convoqué aux assises pour une comparaison faciale dans un dossier de terrorisme

Les experts du Facial Team (labo central de la Police Technique et Scientifique) ont préparé ensemble le témoignage aux assises qui devait être effectué dans le cadre du dossier fortement médiatisé de l’attentat du musée juif à Bruxelles. Un expert de l’équipe a témoigné au procès sur plusieurs actes d’enquête, en particulier sur les comparaisons de visages auxquelles il a été procédé dans ce dossier. Les suspects ont été condamnés devant la cour d’assises.

Fraude à l’identité

1 138 faux ont été enregistrés auprès de l'Office central de la répression des faux :

  • 493 passeports
  • 645 cartes d’identité