Notre matérielNotre matériel

  • Chaque année, la Police Fédérale fournit du matériel et des équipements au personnel de terrain : nous avons ainsi dépensé 5 017 216 euros pour les armes, dont 431 730 euros (9 %) au profit de la Police Locale, et 13 785 018 euros pour l’équipement, dont 6 160 995 euros (45 %) au profit de la Police Locale.
  • La Police Fédérale présente le nouveau parka unisexe et bicolore, ainsi qu'un softshell, uniques en leur genre.
  • Grâce à Logispol, les collaborateurs logistiques de la Police Fédérale ont une vue d'ensemble complète et précise du matériel en stock et, dans le même temps, du budget encore disponible.


Véhicules

Le total des véhicules achetés en 2019 n'est pas comparable aux autres années car 80 véhicules ont été achetés via des budgets exceptionnels, en particulier pour la Direction de la sécurisation (DAB) et dans le cadre de la lutte contre le terrorisme (IDP-Terro). Ensuite, signalons que les véhicules lourds et les véhicules hybrides sont déjà comptabilisés dans les véhicules anonymes ou portant le striping de la police et ne constituent donc pas une catégorie spécifique entrant en ligne de compte pour calculer le total.

Véhicules achetés 2019
Véhicules anonymes 82
Véhicules portant le logo de la police 142
  • dont des véhicules d’assistance et de patrouille au profit direct
    des zones de police à partir du Budget Fonds de Sécurité
0*
  • dont des véhicules sur budget spécial DAB …non récurrent
78
  • dont des véhicules sur budget IDP-Terro…non récurrent
2
Véhicules lourds (> 3,5 tonnes, dont des bus, des blindés, des arroseuses…) 3
Véhicules hybrides 26
Total 224

* Action unique en 2018 au profit de la Police Locale.



Véhicules de service à la Police Fédérale 2018 2019
Véhicules anonymes (Corps de sécurité non compris car seulement depuis le 01-01-2019) 2 258 2 285
Véhicules portant le logo de la police 1 151 1 172
  • Véhicules lourds
86 93
Total 3 495 3 457
Voiture

Armes et munitions

Achats d'armes et de munitions* Quantité Montant
  2018 2019 2018 2019
Armes individuelles 113 430 / 200 108 euros
Munitions / 6 699 000
cartouches
747 794 euros 1 134 810 euros
Grenades / / / 107 755 euros
Gaz lacrymogène / / 75 796 euros /
Lanceurs Cougars / / / 110 533 euros
Matraques + accessoires 1 407 646 142 350 euros 72 036 euros
Peppersprays + accessoires 2 971 1 112 45 748 euros 22 797 euros
Accessoires / / 150 444 euros /

* non comptabilisées : Unités spéciales (DSU) et Académie nationale de police (ANPA)



Equipement


Les parkas bicolores, une nouveauté dans l’équipement de base

En 2019, la Police Fédérale a présenté le parka unisexe et bicolore, ainsi qu’un softshell, uniques en leur genre. Tous deux sont disponibles depuis 2020.

Le vêtement bicolore s’inscrit dans un concept novateur combinant l’orange fluorescent au bleu insigne. Ce concept a été breveté et développé exclusivement pour les services de police belges. Le design des éléments réfléchissants restitue d’une manière asymétrique les lignes particulières du striping de la police. Ces deux pièces de l’équipement de base permettent de rendre les policiers plus reconnaissables lors de leurs missions d’intervention et uniformisent le paysage policier pour les citoyens.

Les parkas bicolores

Équipement de fonction : nouveautés dans le catalogue

En ce qui concerne l’équipement de fonction, plusieurs nouveaux marchés ont été attribués, dont :

  • équipement pour le maintien de l’ordre (gestion négociée de l’espace public)
  • gilets pare-balles discrets
  • gilets pare-balles visibles
  • tenue Police de la Navigation.


success story

Lancement du nouveau système logistique unique "Logispol"

Logispol signifie "Logistics Information System for the Police". Les avantages de ce système sont indéniables : il permettra d'avoir une vue d'ensemble très claire des produits et du budget, de gagner du temps dans le magasin — où les comptages manuels appartiendront désormais au passé — et d'éviter les ruptures de stock. Les logisticiens disposeront ainsi d'un système professionnel leur permettant de mieux respecter les échéances et de servir les clients plus rapidement. La Police Fédérale et la Police Locale comptent respectivement près de 1 000 et de 400 utilisateurs réguliers de Logispol.

Le magasin de la Direction de la logistique à Uccle a été entièrement réorganisé dans l'optique de Logispol ; l'organisation dispose à présent d'un centre de matériel moderne permettant d'effectuer les livraisons plus rapidement et facilement.

Quelques chiffres marquants concernant Logispol depuis son lancement en mars 2019 :

  • Nombre de commandes réalisées dans la chaîne logistique : 79 893 pour un montant total de 8 millions d’euros (561 000 pièces individuelles commandées et 75 000 autres commandes).
  • Nombre d’ordres de travail réalisés (entretiens/réparations) : 13 668. 

Avis de sécurisation

La Direction de la logistique (DRL) de la Police Fédérale émet des avis de sécurisation et procède à des audits en matière d'infrastructure, de normes portant sur certains matériels ou sur des documents d'identité ou d'identification.

2018 2019
Dossiers au profit de la Police Fédérale 76 44
Dossiers au profit de la Police Locale 19 15
Cartes de légitimation et d’identification confectionnées 2 529 2 198
  • dont pour la Police Fédérale
892 742
  • dont pour la Police Locale
1 637 1 445
Photos d’identité prises* / 27 270
  • dont pour la Police Fédérale
/ 9 948
  • dont pour la Police Locale
/ 17 322

* L’augmentation du nombre de photos prises par rapport à 2018 est due au futur renouvellement des cartes de légitimation et d’identification, qui nécessite de prendre des photos de l’ensemble du personnel de la Police Intégrée.

Les tendances suivantes témoignent de l’attention croissante que la Police Fédérale accorde aux aspects environnementaux et durables lors de la définition de ses exigences dans les spécifications des demandes de matériel (dossiers d’achat) :

  • La DRL a intégré, dans la mesure du possible, des exigences de certificats attestant que le fournisseur respecte des pratiques environnementales et durables lors de la production de ses articles.
  • Elle s’est également efforcée de demander l’avis des clients sur les articles concernés avant de clôturer définitivement leurs dossiers d’achats. La Direction a ainsi débuté plus tôt la phase de prospection pour les chaussures tactiques afin de pouvoir réaliser une enquête parmi les futurs clients.